Aurélie Bégat - Rédactrice web

Comment rédiger une bonne introduction pour un article de blog ?


Text_2

L’introduction parfaite est le modèle en pyramide, avec les 2 premières phrases qui reprennent les points importants du texte. L’introduction est un exercice compliqué pour un rédacteur : il doit tout dévoiler, mais garder ses développements sous le pied pour le corps du texte.

Percutante, accrocheuse, courte, synthétique et limite allumeuse, l’introduction doit donner l’envie au lecteur de rester sur la page et aller plus loin. Pour ma part, je n’aimais pas tout dévoiler dans l’intro mais j’ai appris à en donner davantage à mon lecteur, pour qu’il me lise jusqu’au bout. Si en première littéraire, j’ai fait des tonnes de dissertations et de commentaires de texte avec des introductions en entonnoir, aujourd’hui, il faut faire une introduction en pyramide.

Considérer son lecteur comme un correcteur au bac

Ma prof de français me disait en 1ère que certains correcteurs du bac ne lisaient que l’introduction, le plan et la conclusion. Durant mes 5 années de faculté, je me suis toujours posée si les profs d’université lisaient les copies. Dans le doute, j’ai toujours soigné mes introductions : écriture plus soignée, langage bien approprié et présentation engageante.

Aujourd’hui, un article web est un peu une copie d’examen et vous avez peu de temps pour convaincre. Les internautes ne scrollent pas forcément votre page, dites adieu à votre contenu sous la ligne de flottaison. Bam ! L’internaute est plus sévère qu’un examinateur, plus pressé, plus exigeant ! Allez à l’essentiel, dès le début.

Construire une introduction en 4 phrases

Pour un article de 300 mots, ne dépassez pas une introduction de 10 phrases. Le format de 5 phrases est idéal, pour informer le lecteur, sans le submerger. Voici 2 exemples parallèles pour vous donner une technique simple pour rédiger vous-même une introduction qui tient la route.

Exemple : vous avez une boutique de savons naturels. Vous souhaitez faire un article, sur les senteurs de votre nouvelle collection d’été, à savoir la mandarine et la vanille.

Cibler son sujet avec un h1 assez généraliste et explicite

Exemple <h1>Les senteurs tendances des savons de l’été</h1>

La 1ère phrase, le résumé de l’article

La mandarine et la vanille sont les deux senteurs incontournables pour la saison estivale.

C’est ce que doit retenir l’internaute. On annonce la couleur, sans détour et de manière claire.

La 2ème phrase, le développement

Fraiches et gourmandes, ces odeurs rappellent l’enfance et offrent des senteurs idéales pour toute la famille.

Ici, on conforte l’internaute dans le fait que ces odeurs plaisent et sont universelles.

La 3ème phrase pour démontrer l’intérêt du sujet

A glisser dans sa trousse de toilette ou de voyage, elles seront vos chouchous, pour vos douches suite à un bain de mer, de piscine ou une journée de canicule.

La projection peut être d’ordre pratique ou émotionnel. L’internaute doit s’approprier l’idée et se dire qu’il peut être concerné de près comme de loin. On projette l’internaute dans la possibilité de se glisser sous la douche et on le met dans une perspective agréable.

La 4ème phrase incitative et assez consensuelle

La mandarine a un pouvoir rafraichissant que l’on apprécie le matin pour se tonifier, tandis que la vanille a un côté sensuel idéal pour les soirées d’été.

On incite l’internaute à ne pas choisir. Les 2 senteurs se complètent et on adhère aux 2 tendances indifféremment. Elles viendront compléter la lavande et le jasmin qui sont des intemporels fleuris aux vertus relaxantes et enivrantes.

La 5ème phrase, le placement de produit

C’est pourquoi nous avons conçu nos savons dans notre nouvelle gamme de senteurs pour la saison printemps, que vous pouvez retrouver en format miniature ou full size.

Pour une boutique en ligne, par exemple, c’est le moment pour présenter son produit. Il ne faut pas attendre la dernière ligne de l’article, avec un lien pour dire que vous pouvez proposer ce produit. Soyez direct !

Une technique applicable pour tous les sujets

2ème exemple : vous avez une boutique de bijoux fantaisie et vous souhaitez faire un article sur les allergènes en matière de métaux, qui sont souvent utilisés pour les bijoux de même de moyenne gamme et sur un produit qui peut être appliqué sur le bijou pour créer une barrière protectrice et limiter les risques d’allergies.

<h1>La solution aux allergies aux bijoux fantaisie </h1>

1ère phrase = information importante

Le nickel fait partie des allergènes les plus connus en matière de bijoux en métal et provoque des réactions cutanées importantes, que l’on peut limiter aujourd’hui grâce à un produit.

2ème phrase = développement

L’or et l’argent sont des matériaux nobles, qui ne provoquent que rarement des allergies. Toutefois, ils sont plus onéreux, c’est pourquoi les marques de prêt-à-porter ou des bijoux fantaisies se rabattent vers des métaux bas-de-gamme.

3ème phrase = démontrer que cela peut concerner le lecteur

Qui n’a jamais eu les trous des oreilles qui suintent avec des boucles, des rougeurs, des démangeaisons, des boutons, voire des marques bleues ou vertes, qui prouvent que le bijou décolore sur la peau.

4ème phrase = phrase consensuelle

Pourtant, ces petits bijoux nous plaisent, pour leur forme, leur couleur et leur brillance, malgré leur risque d’allergie et nous continuons à acheter.

5ème phrase = placement de produit

C’est pourquoi aujourd’hui, il existe un produit liquide que l’on peut appliquer sur la tige des boucles d’oreilles, pour limiter les allergies et porter ses bijoux au quotidien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.